Église Antibes Côte d'Azur Église Antibes Côte d'Azur

Qu’il est bon de partager la foi en famille

De:

AddAntibes

Lorsqu’avec Alain, mon mari, nous avons donné notre vie au Seigneur, en septembre 1979, nous avions déjà un fils, Magna, qui avait six mois. Nous nous sommes ensuite mariés le 1er décembre 1979 et pris notre baptême ensemble, notre engagement avec le Seigneur, le 6 janvier 1980.
Nous étions dans le Pas de Calais à cet époque, à Billy-Montigny. On travaillait avec notre pasteur et sa famille (huit fils) dans une mission pour imprimer de la littérature chrétienne pour les pays de l’Est. Et pendant quelques années, nous avons eu la grâce d’être bien entourés et bien enseignés dans les bases de la foi d’une vie nouvelle avec Jésus-Christ, avec de beaux exemples autour de nous. Nous avons eu ensuite à cœur d’aller dans une école de disciples à France pour Christ, qui se trouvait en Alsace à Pechelbronn, à 20 mns d’Hagueneau.

Et là, nous avons eu notre 2ème fils, Nathanaël, à la fin de la 2ème année de cours, en avril 1983. Nous sommes retournés à Billy-Montigny pendant 2 ans encore. C’est durant ce temps qu’Elie est né, en septembre 1984. Le retour aux racines se faisait sentir, Alain ayant vécu toute son enfance sur la Côte d’Azur avec sa famille. Nous sommes donc revenus dans la région, à St Laurent du Var, en juin 1985. Nous n’étions plus du tout dans le même contexte. Alain a travaillé avec sa famille dans une fabrique de beignets et de chichis qui marchait très fort à l’époque ; c’était beaucoup de travail, pas toujours facile pour élever des enfants. Nous étions rattachés à une Eglise, à Cagnes sur Mer. En 1988, nous avons eu notre 4ème fils, Joël. Cela a été un grand défi pour nous de garder la foi, de rester fidèle au Seigneur et d’élever 4 enfants dans ce monde, dans un contexte aussi hostile. Ce qui a été notre force, c’est d’entretenir par la prière une relation vivante avec Dieu. Et notre désir, c’était de pouvoir amener nos enfants à rencontrer réellement le Seigneur dans leur vie.

Il nous fallait prier pour eux chaque jour, tâcher d’être un modèle de foi, d’amour, de fidélité. La méditation de la Parole de Dieu est indispensable pour construire notre vie spirituelle. Fréquenter l’Eglise régulièrement et persévérer dans cette démarche nous permet de recevoir beaucoup de la part du Seigneur et des frères et sœurs. On est très bien enseigné, on reçoit de Dieu la force, la capacité de vivre et faire Sa volonté au milieu de ce monde et il nous bénit. Maintenant mes enfants sont grands.
Elie a donné sa vie au Seigneur en premier en 2004. Nathanaël a pris son baptême aussi en 2009. Magna et Joël ont décidé à leur tour de suivre le Seigneur et ils ont pris leur baptême le 18 octobre 2009. Je peux dire, témoigner, que Dieu a exaucé nos prières à l’égard de nos enfants. En 30 ans de vie chrétienne, nous avons vu le Seigneur nous exaucer, nous sauver dans bien des situations. Mais cette prière, pour que nos enfants soient sauvés à leur tour, nous préoccupait particulièrement.

Et maintenant, ils doivent grandir, apprendre à mieux connaitre le Seigneur et sa volonté pour eux,  fonder leurs vies et leurs futurs foyers sur le Seigneur et sa Parole.

Dominique MASSON

Scroll Up