Église Antibes Côte d'Azur Église Antibes Côte d'Azur

Prions pour l’enfance en détresse

De:

Touché par ce message, je n’hésite pas à le partager :

« Attention, ne méprisez aucun de ces enfants », Matthieu 18.10 (traduction Parole de Vie)

Aujourd’hui en France :

  • 20 000 enfants, en situation de handicap ne sont pas scolarisés.
  • 4 % environ d’enfants ont subi un inceste.
  • 8 000 mineurs seraient prostitués, selon l’Unicef.
  • À peu près 30 à 100 enfants se donnent la mort chaque année, toutefois on peut penser qu’un grand nombre d’accidents sont des analogues suicidaires.
  • 40 % des enfants pensent à la mort tant ils sont anxieux et malheureux Environ 65 enfants tués par an par les brutalités des parents.

Au-delà de ces chiffres qui démontrent l’ampleur de la détresse parmi les enfants dans notre propre pays, c’est un appel à la repentance pour le peuple de Dieu à cause de la dureté de son cœur. Car au lieu de s’arrêter pour prendre soin de ces enfants, n’avons-nous pas été trop souvent semblables au sacrificateur et au lévite qui ne
voulaient pas voir le blessé du chemin (Luc 10.25-37) ?

Nous sommes invités par Dieu « à aller chercher promptement dans les places et dans les rues de la ville » ces enfants en détresse, pour les introduire dans la présence de Jésus, afin de manifester l’image de l’étendue de l’amour de Dieu, et l’exacte représentation de son corps (Luc 14/21). C’est donc, pour nous aujourd’hui, une invitation de Dieu pour lui demander un cœur rempli de compassion pour ces enfants et qu’ensemble nous puissions découvrir les toits (Luc 5 /19), et tous les autres obstacles,
pour accueillir et introduire auprès de Jésus ceux qui ne peuvent pas Le rencontrer sans aide. Eux aussi sont invités à la table du Roi (2 Samuel 9/13).

Laissons-nous interpeller par ces paroles :

Connaissons-nous réellement le regard de Dieu ? Malgré notre imperfection, Dieu nous voit comme sa créature, sans faute, à cause de l’œuvre de Jésus à la Croix. Oui, Dieu nous aime d’une manière inconditionnelle !

N’est-ce pas aussi de cette façon que nous sommes appelés à aimer des personnes « extra-ordinaires » ? Comment les regardons-nous ? En nous focalisant sur leurs différences, comme des individus portant l’étiquette d’un déficit (Trisomie 21, Troubles Envahissants du Développement…), ou alors avec le regard de Dieu : créés et aimés par Lui, porteurs d’une promesse ? » (Cécile Drevon – tiré d’un article sur le dossier Ajef – Pentecôte octobre 2014).

Aussi, aujourd’hui prions tout spécialement pour :

  1. Les parents et les familles connaissant une situation difficile avec un de leurs enfants, afin que Dieu renouvelle leurs forces physiques, morales, spirituelles, et suscite parmi les chrétiens une aide ponctuelle ou régulière.
  2. Que Dieu nous remplisse d’une grande compassion et de sagesse pour les accueillir, eux et leur famille.
  3. Demander à Dieu d’inspirer et de développer de nouveaux services au cœur de l’Eglise !

Jean-Jacques Leprince – Coordinateur national du DEF

Scroll Up