Église Antibes Côte d'Azur Église Antibes Côte d'Azur

Par Amour pour moi

De:

AddAntibes

Je ne suis pas né dans une famille vraiment chrétienne. Après un très bref passage au catéchisme, je n’ai grandi qu’avec une vague idée de Dieu. Ma maman a toujours été très attentionnée envers moi, avec un véritable amour comme seules les mamans peuvent en avoir. Mon papa c’est différent. C’était plutôt un papa absent, pas à l’aise avec ses sentiments, non pas qu’il ne m’aimait pas, mais il avait du mal à l’exprimer. Alors, j’ai appris à faire sans lui. Bien souvent il m’a manqué, mais c’était comme ça. J’ai grandi avec ce vide et un fossé s’est agrandi entre lui et moi.  
J’ai commencé à comprendre et à découvrir qui était le Seigneur à partir de la conversion de ma maman qui m’a ensuite invité à l’Eglise pour que je puisse enfin savoir qui était ce DIEU dont on m’avait parlé quand j’étais enfant, je devais avoir 20-21 ans. Ce que j’ai entendu m’a bouleversé.


J’ai découvert que Dieu m’aimait et cela m’a profondément touché et j’ai voulu en savoir plus sur Dieu. Pour m’aider à le connaître, ma maman m’a offert une Bible. J’ai commencé à la lire même si au début je ne comprenais pas ce que je lisais, et en la lisant j’ai découvert JESUS. Ce que je savais de Jésus, c’est que c’était un homme mort sur une croix. Mais quand j’ai compris que c’était à cause de moi, et qu’il l‘avait fait par amour pour moi, cela a été une révélation extraordinaire.

Et rapidement une des choses que Jésus m’a enseigné c’est le pardon. Il m’a appris à pardonner comme lui aussi m’a pardonné, à oublier comme il avait oublié toutes mes fautes et mes péchés. « C’est Moi, Moi qui efface tes transgressions pour l’amour de moi, et je ne me souviendrais plus de tes péchés » (Esaïe 43.25). « J’efface tes transgressions comme un nuage et tes péchés comme une nuée » (Esaïe 44.22). « Car tu as jeté derrière toi tous mes péchés » (Esaïe 38.17).

Il m’a appris à aimer, et avec cet amour j’ai comblé le vide, j’ai pu traverser le fossé et j’ai retrouvé mon papa et une nouvelle relation a commencé.
Il sait que je l’aime et que je lui ai pardonné, et je sais qu’il m’aime et que je compte pour lui.

Mais j’avais 20 ans !! Je voulais profiter de la vie, on me l’avait si souvent dit. Alors j’ai profité et bien sûr j’ai fait n’importe quoi….. Les virées, les soirées, l’alcool, les filles, la drogue,… j’ai profité….et plus je profitais plus j’en voulais encore et j’en avais encore plus ! On ne vit qu’une fois… cela aussi on me l’a souvent dit…! Sauf que quand c’est Dieu lui-même qu’il le dit dans sa Parole cela a un autre sens, et les conséquences ne sont pas les mêmes. « Il est réservé aux hommes de mourir une seule fois, après quoi vient le jugement » (Hébreux 9.27). J’aurai pu passer l’éternité privé de la présence de Dieu, l’éternité à regretter car je savais, je connaissais, je venais à l’Eglise, j’entendais la prédication, je faisais bonne figure mais dès que je sortais de l’Eglise, je lisais la Parole de Dieu mais je ne la mettais pas en pratique dans ma vie. 

Alors un soir dans ma chambre, tout seul dans mon studio, je me suis assis et j’ai fait le point sur ma vie et je me suis senti très mal à l’aise, j’ai soudain ressenti que je faisais de la peine à Dieu !! Il m’a montré mes ivrogneries, mes excès et j’ai pleuré, j’ai demandé pardon à DIEU et aussi qu’il me vienne en aide pour me libérer de mes péchés…. Cela ne s’est pas fait en un jour mais Dieu est persévérant et quand on lui tend la main il la tient.
« Par la grâce de DIEU je suis ce que je suis et sa grâce envers moi n’a pas été vaine ». (1 Corinthiens 15.10).

Sauveur Tripodi

Scroll Up