Église Antibes Côte d'Azur Église Antibes Côte d'Azur

Un peuple courbé

13 juillet 2020

Un peuple courbé

Un peuple courbé

Ils marchent lentement la tête penchée en avant regardant fixement leurs mains.

Ils sont assis la tête plus basse que les épaules dans une position de quasi prostration, ils sont courbés.

Ils marchent dans la rue et parlent tout seul ou peut-être à quelqu’un qui lui aussi est courbé, la tête penchée, le regard vague.

Même au milieu de la foule, ils sont seuls. Ils ne regardent personne, les yeux fixes sont prisonniers d’une lumière qui les attire. Ils sont comme des statues aux yeux figés dont seulement, parfois, les lèvres remuent ou les pouces des mains s’agitent.

Autour d’eux, tout un peuple courbé qui ne se rend plus compte qu’il y a d’autres humains.

Ils ne voient pas la femme enceinte qui dans le bus est debout à côté d’eux ou encore le vieillard ou l’aveugle qui traverse la rue au péril de sa vie.

Ils nous font penser à ces colonnes d’hommes enchaînés que l’on conduit au pénitencier à l’autre bout du monde. Ce sont les nouveaux esclaves, la technologie a fait d’eux un peuple courbé.

Vous l’avez compris, je parle du smartphone cette merveille technologique qui depuis son apparition en 2007 envahit le monde, je devrais dire, courbe le monde.

Ceux qui résistent encore ne peuvent prétendre à une place dans la société.

A terme, ils seront totalement marginalisés ou sous tutelle…

Il est l’objet incontournable qui servira à tout, tout passera par lui, absolument TOUT !

Nous pensons que le smartphone est le degré le plus ultime du génie de l’homme, il est en fait ce qui le courbe, un outil de transformation radicale de la société, et d’asservissement de l’humanité à l’intelligence artificielle. Car en fait, derrière ces machines il y a des programmes informatiques ou algorithmes qui évoluent tout seul sans l’intervention de l’homme.

C’est le pouvoir donné aux machines avec de moins en moins le contrôle de l’homme.

Géré et piloté par l’intelligence artificielle, le smartphone régule déjà en partie nos vies.

En fait, c’est l’intelligence artificielle qui gère nos vies.

Savez-vous que les jeunes passent 4h par jour sur leur smartphone à tel point que certains parlent d’addiction nécessitant une cure de désintoxication.

Pour réagir le gouvernement songe à interdire le smartphone dans les écoles démontrant à quel point ceux qui nous dirigent sont dépassés. Interdire, c’est mettre un pansement sur une jambe de bois, un aveu d’impuissance. Ce n’est pas la solution pour libérer les nouveaux esclaves.

Nous savons que la solution est dans l’Évangile, en Jésus-Christ que le monde a résolument rejeté.

Le propos n’est pas de dire que l’avenir sera bon ou mauvais, ça nous le verrons bien.

Et de toute façon il est trop tard, le smartphone domine le monde.

Non ! il s’agit de nous encourager à ne pas nous laisser asservir car nous avons un seul maître, c’est Jésus. Proclamons que seul Jésus libère de l’esclavage du monde et qu’il n’y a de bonheur que dans l’obéissance à la Parole de Dieu et la communion fraternelle.

Jésus nous dit de ne plus être courbés mais de  redresser et lever nos têtes, parce que nous ne sommes pas un peuple d’esclaves mais nous sommes enfants du Roi »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Défiler vers le haut