Église Antibes Côte d'Azur Église Antibes Côte d'Azur

Systèmes complexes

4 janvier 2021

Systèmes complexes

Systèmes complexes

Le modèle de civilisation occidental est un colosse aux pieds d’argile, élevé comme un monument à la gloire de la connaissance et du génie humain mais qui, en fin de compte, est dans le même processus d’auto destruction que les civilisations antiques aujourd’hui disparues.

Ces civilisations ont disparu pour une raison principale : c’est qu’elles étaient des sociétés idolâtres ayant des pratiques et des mœurs abominables en opposition avec la loi de Dieu.

À cause de leurs abominations le jugement de Dieu s’est abattu sur elles et les a détruites.

Le moyen du jugement a été le plus souvent des invasions par des peuples venus d’autres contrées.

Le processus de ce jugement c’est qu’elles n’ont pas pu résister aux invasions, non parce qu’elles n’en n’avaient pas les moyens, mais parce que leur structure était devenue faible.

Elles étaient devenues des systèmes complexes. Or aujourd’hui, les sociétés occidentales sont des systèmes complexes de la même nature que ceux qui ont perdu ces civilisations antiques.

Les systèmes complexes sont des modes d’organisation sociale, juridique, économique, politique extrêmement élaborés dont la caractéristique première est une apparente stabilité.

C’est une organisation en réseau, et non plus hiérarchique.

Dans un système complexe les responsabilités, les décisions, sont diluées à tel point que le système est difficile à réformer ; chaque réforme complexifie un peu plus le système.

Lorsque les responsabilités sont ventilées jusqu’à ne plus savoir qui est responsable voire coupable, qui contrôle qui ? Qui est garant de quoi ? Alors le système devient instable et confus poussant chacun au « sauve qui peut égoïste » et non à s’engager et prendre des responsabilités.

Dès lors, il suffit d’un phénomène imprévu pour que l’ordre public s’effondre. C’est ce que la France a failli connaître en 2019 avec une sorte de révolte populaire appelée « les gilets Jaunes »

Dans les faits, les systèmes complexes ne sont pas réformables…La seule issue c’est l’écroulement.

A moins d’un revirement spirituel intense et d’une vraie repentance, les sociétés occidentales sont en danger d’écroulement.

Malgré les nombreuses erreurs et excès qui ont été commis au cours des siècles, l’occident a résisté aux secousses de l’histoire parce qu’il était porteur de valeurs fortes fondées sur la Parole de Dieu.

Malheureusement aujourd’hui, est-il encore possible de dire que l’Europe est chrétienne ?

En 2004, l’Europe tente de se donner une constitution qui rendrait plus forte l’organisation Européenne.

Jacques Chirac alors président de la république française s’oppose à ce que le préambule de cette constitution face référence aux origines chrétiennes de l’Europe.

De fait, l’Europe a renié ses origines chrétiennes ; résultat : La constitution européenne a été rejeté ; elle est aujourd’hui menacée par les populismes et le repli identitaire.

Le modèle occidental est devenu un système complexe et fragile. Difficile à gouverner et à réformer. Parce qu’il a tourné résolument le dos aux principes spirituels qui ont fait sa force. Il est en danger.

Mais tant qu’il y aura des enfants de Dieu qui témoignent de leur foi, qui s’engagent en tant que chrétiens et qui prient pour les autorités de leur pays alors demeurera un espoir d’avenir.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Défiler vers le haut