Église Antibes Côte d'Azur Église Antibes Côte d'Azur

Séparé du monde

19 octobre 2020

Séparé du monde

Séparé du monde

La tente d’assignation, c’est-à-dire la maison qui est au centre du temple, ou tabernacle construit par Moïse dans le désert, est constituée de planches qui sont assemblées et qui nous rappellent l’unité des enfants de Dieu qui ensemble constituent l’habitation de Dieu en Esprit.

Elles forment les murs de la maison et sont couvertes par quatre couvertures faites de divers matériaux qui servent de toit pour protéger l’intérieur du temple de Dieu.

La notion de couverture est un principe essentiel dans la Parole de Dieu. Il a deux sens principaux : Le premier c’est que Dieu couvre les péchés de ceux qui l’aiment et qui le servent. C’est-à-dire qu’Il ne voit plus les péchés, Il ne les rappelle pas, Il les rejette pour toujours.

Le deuxième sens c’est que celui qui se confie en Dieu et lui abandonne toute sa vie, est sous l’abri du Très Haut. Il repose à l’ombre du Tout Puissant, l’Éternel est son refuge et sa forteresse. C’est lui qui le protège de la peste et de la méchanceté du malin. L’homme qui aime Dieu trouve un refuge sous ses ailes comme le dit le psaume 91.

Les couvertures du tabernacle sont l’exacte représentation des vérités bibliques ; elles sont décrites en détails dans la Bible. Chaque détail a une signification particulière qui préfigure et nous enseigne sur les quatre aspects du ministère et l’œuvre de salut de Jésus qui sont : Incarnation, Expiation, Résurrection, Glorification

La première couverture, L’Incarnation, est celle qui se voit de l’extérieur. Elle est faite de peau de dauphins. Sa fonction est de protéger des rayons du soleil, et des intempéries. Elle donne un aspect extérieure sobre, sans éclat et même plutôt austère Elle nous parle de l’humanité de Jésus qui revêt un corps d’homme, il n’avait « ni beauté ni éclat ». Il a abandonné, par amour et obéissance, la gloire du Père pour vivre en homme sur la terre afin de satisfaire la justice de Dieu.

La deuxième nous parle de L’Expiation. Elle est en peau de bélier teinte en rouge. Cette couleur rouge sang nous parle du sacrifice de Jésus à la Croix où son sang a coulé pour le pardon de nos péchés. Il est mort pour nous.

La troisième est en poils de chèvre et préfigure La Résurrection de Jésus à l’image du bouc qui le jour de la fête du grand pardon est libéré de ses liens.

La quatrième forme le plafond visible de l’intérieur du Tabernacle. Elle est magnifiquement brodée en fil d’or représentant des chérubins et de couleur blanche, bleue, pourpre et cramoisi. Elle nous parle de la gloire de Jésus et de la magnificence de la présence de Dieu.

L’ensemble des couvertures est étanche. C’est un toit qui isole la maison de Dieu du reste du monde. Rien du monde ne pénètre dans la demeure de Dieu ; ni la lumière, ni les bruits, ni même les odeurs. La pièce est éclairée uniquement par un chandelier à sept branches. Il y a aussi une odeur de parfum délicieux. Tout est beau, pur et Saint.

Comme le tabernacle, l’Église de Jésus, le temple de Dieu, l’habitation de Dieu par le Saint-Esprit est séparée du monde et couverte par la gloire de Dieu.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Défiler vers le haut