Église Antibes Côte d'Azur Église Antibes Côte d'Azur

Se repentir

19 juillet 2021

Se repentir

Se repentir

Lorsqu’un homme prend la décision de croire en Dieu et de donner sa vie à Jésus en abandonnant la convoitise de la chair et du monde, on dit qu’il se convertit à Jésus-Christ.  Sa vie change de direction.  Cet acte de conversion est précédé d’un moment fort où il prend conscience de son état de pécheur et d’être sur la voie de la perdition car le salaire du péché c’est la mort.

C’est ce qu’on appelle « la repentance. »

La repentance est un acte majeur dans la vie des enfants de Dieu.   Elle est le premier pas, vers le choix de changer de vie et d’obéir à la Parole de Dieu.  La repentance, c’est s’humilier devant la Sainteté de Dieu et demander pardon de l’avoir offenser.  C’est prendre conscience que seule la grâce du salut en Jésus-Christ peut nous sauver de la mort et de l’enfer.  Cette prise de conscience est tellement importante qu’une conversion qui consiste à donner sa vie au Seigneur Jésus, et qui ne serait pas précédée par une réelle conviction de péché et d’une repentance sincère, est une conversion incomplète.

La repentance ne s’arrête pas à la conviction de péché.  Elle doit être suivie, dans la prière, de la confession des péchés commis et la demande de pardon à l’Eternel Dieu tout puissant.  Demander pardon de l’avoir offensé, pardon pour le temps perdu, pour les erreurs commises, pour ses dons et ses bontés gaspillés.

C’est alors, après cette confession, qu’il doit prendre la décision de ne plus pécher ou en tout cas de chercher à ne plus commettre de fautes, et si possible de réparer les conséquences des fautes qui ont été faites.

Tout cela parait très codifié.  En réalité, chaque humain est unique et si la repentance comporte effectivement toutes ces étapes, chacun les vit différemment.

Il y a autre vérité dont il faut tenir compte : c’est que Dieu n’est pas un Père sévère et intransigeant pour l’âme qui s’humilie.

Ce qu’il attend avant tout, c’est que le pécheur fasse un pas vers lui.

Il dit dans sa parole, : « Revenez à moi, et je reviendrai à vous. »

Quel est le bon père qui abandonnerait son enfant en difficulté alors qu’il implore du secours ?  Ne lui tendra-t-Il pas plutôt la main pour qu’il la saisisse ?  Dieu, notre Père est miséricordieux et compatissant, riche en bonté et en fidélité.  Non seulement Il est prêt à secourir celui qui l’implore mais Il va vers lui, Il va à sa rencontre.

Se repentir, c’est d’abord prendre une décision.  A la base de la repentance il y a la décision de mettre sa vie en règle avec Dieu. Prendre la décision de changer de vie et se libérer des chaines du monde.

Sans cette décision, il ne peut y avoir de repentance.

Que dit le fils prodigue dans l’Évangile de Luc après qu’il ait pris conscience de son état misérable ?  Il dit : « Je me lèverai, j’irai vers mon père, et je lui dirai ».

Se repentir c’est prendre la décision de changer de vie pour aller vers Dieu.

Le Seigneur attend de nous que nous fassions le premier pas et Lui se charge du reste.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.