Église Antibes Côte d'Azur Église Antibes Côte d'Azur

Sauvé pour servir

7 septembre 2020

Sauvé pour servir

Sauvé pour servir

La devise de l’Armée du salut , bien connue était : « sauvé pour servir ».

Avant de quitter ses disciples pour aller s’asseoir sur le trône de son Père, le Seigneur Jésus donne une dernière parole qui est un testament, une volonté ultime, un ordre de mission : « vous recevrez une puissance, le Saint Esprit survenant sur vous et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie et jusqu’aux extrémités de la terre ».

Christ a abandonné son ciel de gloire pour revêtir un corps d’homme, annoncer sa mort pour le rachat des péchés, et ressusciter pour le salut des hommes.

Dieu aime les hommes, tous les hommes. Il les aime d’un si grand amour qu’il donne son fils sur la croix en sacrifice pour ceux qu’il appelle « ses amis ».

Mais Il est en colère à cause du péché qui abîme sa création, l’obligeant  à cause de sa justice, à châtier ceux qui ne se repentent pas de leurs péchés, choisissant le mal et la mort plutôt que le bien et la vie.

Et pourtant, il ne souhaite pas la mort du pécheur mais il veut qu’il se repente et change de vie.

Le disciple n’est pas plus grand que le maître, c’est pourquoi Jésus dit à ses disciples que ce n’est pas pour leur bien-être égoïste qu’ils sont sauvés mais pour qu’ils consacrent leur vie à annoncer l’Évangile du salut dans le monde entier.

“Sauvés pour servir ” mais pas de manière servile comme des mercenaires . Jésus n’aime pas le serviteur peureux, méchant ou paresseux, avec un zèle amer.

A ceux qui me servent par amour, comme une offrande d’une agréable odeur, comme une action de grâce volontaire et désirée, je leur réserve des délices éternels.

J’aime l’amour, et je donne tout à ceux qui m’aiment et me servent , même si parfois mes voies sont difficiles à comprendre. Servir dans l’Église est  une bénédiction de Dieu.

Se priver de l’Église et de la communion fraternelle, est une séduction du diable. Ceux qui se tiennent à l’écart ne cherchent que leur volonté propre et se servent eux même pour finir dans l’amertume, le découragement, le renoncement et finalement l’échec.

La Sainte Église que Christ s’est acquise est un corps qui forme un tout. C’est l’endroit qu’il a voulu pour que soyons « ouvriers avec lui ».

Certes, les organisations humaines sont imparfaites et pleines de défauts.

Mais aussi imparfaites soient-elles, nous ne devons pas nous en priver.

Abandonnons les vaines discussions qui nous font passer à côté de l’essentiel et dont nous aurons à rendre compte.

Chacun doit trouver l’endroit où Dieu l’appelle pour servir.

Se passer de l’Église, corps de Christ et de la communion fraternelle est dangereux, c’est un péché d’orgueil.

Venir à l’Église pour sans cesse recevoir est une démarche de débutant dans la foi.

L’enfant de Dieu qui grandit en maturité doit devenir un serviteur adulte, un” homme fait” qui fréquente l’Église pour servir et donner plus  qu’il ne reçoit. C’est la volonté de Jésus : Sauvé pour servir.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Défiler vers le haut