Église Antibes Côte d'Azur Église Antibes Côte d'Azur

Louez l’Éternel

24 juin 2020

Louez l’Éternel

Louez l’Éternel

Les juifs pieux lisent trois fois par jour le psaume 145 ; un psaume dit de louange écrit par David sous l’inspiration du Saint-Esprit.

Comme nous l’avions déjà dit dans une chronique précédente, louer Dieu c’est proclamer sa grandeur, sa gloire, sa puissance, sa bonté, sa justice.

C’est aussi le remercier pour tout ce qu’il fait pour chacun de nous.

« Ainsi, quiconque profite de ce monde sans remercier Dieu, c’est comme s’il le volait. »

Que ce soit pour la prière ou la méditation de la Parole, nous ne devrions jamais entrer dans la présence de Dieu sans premièrement louer sa grandeur et sa gloire et le remercier pour ce qu’il a fait et ce qu’il va faire.

Je me souviens de cet homme de Dieu qui commençait toujours ses longs moments de prière en prononçant ces mots de louange :

« Père, mon Seigneur et mon Dieu, tu es grand, tout puissant, merveilleux et glorieux.

Nul n’est semblable à toi. Tu es unique, toi le seul vrai Dieu.

Tu as tout créé, l’univers et la terre et tout ce qu’elle renferme.

Tout t’appartient, tout est à toi. Je t’appartiens. Tu fais tout à merveille et tu fais tout pour un but.

Tes voies sont Saintes et parfaites et j’aime ce que tu fais de ma vie.

Ton nom est grand et glorieux, il est au-dessus de tous les noms.

Merci pour ton amour et tes compassions, merci pour tout ce que tu fais et que peut-être je ne vois pas.

Merci pour Jésus-Christ et merci pour le Saint-Esprit »

Alors et seulement alors, cet homme commençait à intercéder et méditer le Saint Livre

Ces mots de louange ainsi prononcés sortent du cœur et de la bouche et pénètrent l’éternité et le cœur de Dieu. Ils impactent l’univers tout entier qu’il soit minéral, végétal, biologique et aussi spirituel.

L’Éternel entend toutes les louanges, il n’en n’ignore aucune, elles sont toutes devant lui.

La louange et l’assujettissement à ce que Dieu « est », mettent en mouvement le bras de l’Éternel.

Dieu secours celui qui le loue. Il répond à ses attentes, ses besoins, ses désirs même avant qu’il les formule.

La louange est une puissance de Dieu qu’il met à la disposition de ses enfants pour résister au diable, déjouer ses ruses et ses plans, faire tomber les chaines de la maladie, de la souffrance et de l’épreuve.

Je m’écrie : « loué soit l’Éternel et je suis délivré de mes ennemis ».

Ce cri poussé par David il y trois mille ans, devrait être le nôtre à chaque instant.

Devant une difficulté inattendue ou avant d’entreprendre quoi que ce soit : « je m’écrie Loué soit l’Éternel ».

Face à une contrariété, un imprévu, un ennui, : « je loue l’Éternel ».

Dans l’épreuve et la maladie devant une mauvaise nouvelle : « je remercie Dieu et je le loue, alors, je suis délivré de mes ennemis ».

Devant toutes ces situations ce devrait toujours être le premier réflexe de l’enfant de Dieu.

Lorsque le cœur est sincère et après une telle proclamation de foi et de louange, quoi qu’il arrive ensuite, c’est toujours pour le bien et une issue heureuse au bénéfice de celui qui a loué son Seigneur.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Défiler vers le haut