Église Antibes Côte d'Azur Église Antibes Côte d'Azur

Les pensées

6 janvier 2021

Les pensées

Les pensées

L’apôtre Paul donne aux Philippiens un ordre tout à fait surprenant. Il dit : « que tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable, tout ce qui mérite l’approbation, ce qui est vertueux et digne de louange, soit l’objet de vos pensées ». Par ces mots, Paul sous-entend-il qu’il est possible de maîtriser nos pensées ?

Comment cela peut-il se faire ? Quoi de plus insaisissable, fugace et surprenant qu’une pensée !

Et pourtant c’est véritablement important car l’Éternel connait toutes nos pensées et un jour nous devront lui en rendre compte.

Nous devrons en rendre compte parce que c’est du cœur que viennent les mauvaises pensées. Elles sont le reflet de notre véritable nature.

Une pensée est une parole silencieuse qui n’est entendue que par celui qui la possède. Le diable ne connait pas nos pensées. Cependant, nos mimiques, nos tics, nos expressions, nos yeux trahissent nos pensées et c’est comme cela seulement que le diable peut les connaître. De même qu’il ne les connait pas, il ne souffle pas de mauvaises pensées dans le cœur de l’enfant de Dieu. Pour le faire il faudrait qu’un mauvais esprit l’habite, ce qui n’est pas possible car il ne peut y avoir cohabitation entre l’Esprit de Dieu et l’esprit du démon.

Les pensées précédent les paroles, elles précèdent les actes. L’homme peut tromper ses semblables en disant des paroles qu’il ne pense pas ou encore en faisant des choses auxquelles il ne croit pas. Mais à cause de ses pensées, il ne peut tromper Dieu.

En fait, « être Saint » ou la véritable sanctification, c’est lorsque les pensées, les paroles et les actes sont en harmonie et en accord avec la Parole de Dieu. Nous sommes ce que nous pensons et c’est pourquoi en jugeant les pensées du cœur, Dieu juge ce que nous sommes et nous ne pouvons pas le tromper.

Alors comment est-il possible de maîtriser nos pensées ? Les pensées c’est nous-mêmes qui les fabriquons. Elles sont le fruit de ce que nous voyons, entendons, touchons, vivons. Nous maîtrisons nos pensées en maîtrisant ce à quoi nous soumettons nos sens. Et c’est d’ailleurs comme cela que le diable influence les pensées des hommes en leur faisant voir ou entendre ce qu’ils ne doivent pas voir ni entendre. Une seule solution : « sortez du milieu d’eux, et séparez-vous », dit le Seigneur ; « ne touchez pas à ce qui est impur ». Ce que je vais dire maintenant, c’est quelque chose que vous entendrez rarement et qui pourtant est essentiel concernant la maîtrise des pensées. Si vous faites dans l’assemblée une belle prière et que vous ne pensez pas sincèrement ce que vous dites, votre prière ne dépassera pas le plafond de la pièce où vous êtes.

Si vous apportez une belle prédication et que vous ne pensez pas ce que vous dites, vos paroles n’atteindront jamais les cœurs. Si vous pardonnez une offense, et que vous ne le pensez, pas votre pardon, est vain.

C’est pourquoi, comme le dit Paul aux Corinthiens : « nous nous efforçons d’amener toutes pensées captives à l’obéissance de Christ ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Défiler vers le haut