Église Antibes Côte d'Azur Église Antibes Côte d'Azur

Les dix vierges

3 juin 2020

Les dix vierges

Les dix vierges

Dans l’évangile de Matthieu, Jésus raconte une parabole pour expliquer l’importance d’être prêt lorsqu’il reviendra sur la terre. C’est la parabole des dix vierges. L’histoire raconte que dix vierges attendent, selon la tradition, un futur époux pour l’accompagner vers le banquet des noces. Toutes se sont préparées pour cette rencontre. Elles ont mis de l’huile dans leurs lampes et les ont allumées.  Elles sont sur le chemin de l’époux mais l’époux tarde, alors toutes s’endorment.  A un moment donné, au milieu de la nuit, elles entendent une voix qui invite à aller à la rencontre de l’époux. Toutes se réveillent, mais cinq d’entre elles constatent que leurs lampent sont éteintes car elles n’ont plus d’huile. Alors elles courent s’en procurer chez le marchand ; Plus tard, elles arrivent devant la porte du banquet, celle-ci est fermée.
Elle ne s’ouvrira plus. L’heure est dépassée. Il y a des rendez-vous qu’il ne faut pas manquer Les cinq retardataires sont laissées dehors parce qu’elles n’avaient pas de réserves d’huile.

Pour nous chrétiens, que veut dire avoir « des réserves d’huile » ?
Certains rappelleront que l’huile est le symbole du St Esprit. Mais est-il possible d’avoir des réserves de St Esprit ? Et puis s’il s’agissait du Saint Esprit les cinq retardataires l’ayant enfin acquis ne pourraient pas être rejetées dehors.Ce que Jésus veut dire par cette parabole c’est qu’un jour il reviendra chercher ses disciples. Ce jour-là, il faudra être prêts. Les vierges dites « folles » avaient tout fait comme les autres, mais il leur manquait une chose : la connaissance. Elles auraient dû savoir que l’époux pouvait tarder. Elles auraient dû savoir que si elles arrivaient en retard au banquet la porte serait fermée.Elles auraient dû savoir que le seigneur est aussi un feu dévorant et que l’homme doit avoir la crainte de Dieu c’est-à-dire, la peur de lui déplaire. Une crainte qui pousse à la vigilance et à la prudence. Elles auraient dû savoir que sa Parole est vraie et que Dieu ne revient pas sur ce qu’il a déclaré. Elles auraient dû savoir qu’il faut prendre au sérieux les avertissements de la Bible parce qu’un jour, Dieu accomplit ce qu’il dit. Elles auraient du savoir, enfin, qu’on ne se moque pas de Dieu. On ne joue pas avec Dieu.  Il attend de nous que nous soyons des disciples fidèles, intelligents, prudents et sérieux.Les cinq vierges avaient l’apparence de la piété mais elles n’en n’avaient pas ce qui en fait la force c’est-à-dire la connaissance et l’obéissance. Elles ont été pesées et trouvées légères. Avoir des réserves d’huile, c’est avoir assujetti sa vie à Jésus et à sa Parole afin que, quelles que soient les circonstances, le disciple de Jésus réagisse spirituellement et non charnellement.Celui qui a marché un pas dans l’Église et un pas dans le monde peut avoir toutes les caractéristiques apparentes du disciple. Mais c’est dans la difficulté et l’opposition, dans l’épreuve et la contrariété que se mesure le niveau d’engagement réel.

Quand l’époux viendra, il faudra être de ceux qui ne se sont pas relâchés prenant la parole de Jésus au sérieux. Il faudra être de ceux vivent en serviteurs de Christ.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Défiler vers le haut