Église Antibes Côte d'Azur Église Antibes Côte d'Azur

Le nouveau Baal

3 juin 2020

Le nouveau Baal

Le nouveau Baal

Qu’est-ce qu’un Baal ? Un veau d’or, une statue en bois ou en pierre, une idole ?

En fait c’est une représentation matérielle d’un être soi-disant spirituel à qui on accorde une autorité et un pouvoir qu’il n’a pas. Le Baal est objet de toutes les attentions, on ne s’en sépare pas. Mais il est aussi un maître tyrannique exigeant, dont on prend soin, et quand il n’est pas là, il manque.

Le Baal du 21ième siècle n’est plus en bois ou en pierre, il est en matériaux composites et en silicium ; c’est une merveille de miniaturisation technologique. Il est partout : dans les poches, les sacs à main, dans les chambres à coucher, et même dans l’Église. Il est tellement présent que parfois il faut l’interdire pour avoir la paix. Il permet aux hommes de communiquer entre eux, de jouer, écrire, lire et même payer ses achats. Il est aussi prophète annonçant météo et horoscope.

Le Baal moderne est bien plus intelligent que celui de nos ancêtres car il sait tout sur tout ; il suffit de le caresser ou l’effleurer et il s’exécute. Et même, parfois il vibre… On peut tout lui demander, il a la vérité, c’est un juge de paix : Mr Google l’a dit, tout le monde s’incline. Mieux, il nous montre la route à suivre ; nous lui confions agenda, noms et coordonnées de nos amis ainsi que leurs photos sans nous soucier de ce qu’il fait de ces données qui sont accessibles à tous les petits malins du globe. Il nous permet même de « s’auto photographier » flattant ainsi notre égo car c’est bien connu, le plus important : c’est moi !

Plus fort encore, on lui parle et il répond, ce que le Baal de bois avait quand même du mal à faire. On le consulte tout le temps, et nous lui accordons souvent plus de temps et d’intérêt qu’à ceux que nous côtoyons.

Avez-vous déjà remarqué des gens, et même des couples, assis à la même table de restaurant qui ne se parlent plus, chacun lisant avec une grande concentration ce qui s’affiche sur son Baal ? C’est à se demander pourquoi ils viennent au restaurant ? Vous allez me dire que ça leur évite de se disputer. Finalement le Baal moderne a une nouvelle fonction : la paix des ménages…

Il peut être abominable ; dans la même unité de temps, il possible de lire en lui les Saintes Écritures et afficher les horreurs les plus grandes. Chacun transporte le monde dans sa poche. Effronté, il se permet d’intervenir à tout moment dans notre vie. Il nous sonne, et on accoure. Il séduit l’humanité par son côté ludique, voyeur, tout puissant et même utile… Il n’est plus possible de faire sans lui.

Son Nom ? Smartphone. Vous vous croyez propriétaire de votre smartphone en fait c’est lui votre propriétaire. Le mot « Baal » signifie propriétaire. Heureusement, Il n’est pas un dieu pour tout le monde. Certains savent le laisser à sa place dans des limites à ne pas dépasser.

Dans cet univers sclérosant et asservissant, nous devons apprendre à protéger notre vie et ne pas se laisser dominer par ce maître exigeant.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Défiler vers le haut