Église Antibes Côte d'Azur Église Antibes Côte d'Azur

La prunelle de l’oeil

23 décembre 2020

La prunelle de l’oeil

La prunelle de l’oeil

Dans la Bible, Dieu se défini comme un Dieu de justice, lent à la colère, riche en bonté et en miséricorde.

Il dit aussi que par-dessus tout, Il est fidèle.

Dieu est fidèle à sa Parole. Fidèle à ses promesses. Fidèle à ses alliances.

Il n’est pas un homme pour mentir. Il annonce ce qu’Il va faire et Il fait ce qu’Il a dit.

Ainsi, il est dit qu’Il passe alliance avec Abraham. Et dans cette alliance, Il s’engage lui disant :

« Je bénirai ceux qui te béniront, et je maudirai ceux qui te maudiront ». Il dit encore à la postérité d’Abraham, Israël, qu’Il l’entoure de toutes parts, Il en prend soin, Il garde Israël comme la prunelle de son œil, leur disant : « celui qui vous touche, touche la prunelle de mon œil ».

Faisons brièvement une analyse de l’histoire récente d’Israël afin de comprendre en quoi et comment Dieu est fidèle à ses engagements.

  1. C’est la guerre des six jours. Israël est dans son pays depuis 1948.

Les nations qui l’environnent veulent les rejeter à la mer.

Alors, le président de la république française, Charles De gaulle qui se soucie du pétrole prend le parti des ennemis d’Israël.

Il pose un embargo sur les armes qu’Israël a achetées et payées. Il devient son ennemi.

Un an plus tard la France est au bord d’une révolution, le pouvoir vacille.

Deux ans plus tard, De Gaule est chassé du pouvoir. Il décède en novembre 1970.

Lybie. Le Général Kadafi fait chanter les pays qui soutiennent Israël par l’arme du pétrole.

Il soutient financièrement et entraine les terroristes Palestiniens ainsi que le mouvement de Yasser Arafat ennemi juré d’Israël.

Août 2011 Kadafi est chassé du pouvoir puis assassiné en octobre.

Le pays est détruit et la population paie le prix lourd de la folie de son chef.

Palestine. Les Palestiniens s’opposent violemment à Israël. Il n’est pas question de dire que c’est à tort ou à raison ; nous n’observons que les faits.

Leur chef Yasser Arafat meurt dans des conditions douteuses. La bande de Gaza où habitent les palestiniens extrémistes est dans un chaos indescriptible. La situation de la population, complice ou non, est dramatique.

La partie occupée par des palestiniens plus conciliants et qui ne s’engagent pas dans une guerre terroriste, même s’ils ne la désavouent pas, sont dans une situation plutôt confortable.

Irak. Son chef Saddam Hussein fait des choix désastreux. Isolé, et afin de fédérer les ennemis potentiels d’Israël, il fait tomber sur Israël une pluie de missiles, les scuds fournis par la Russie.

Saddam Hussein finit de manière dramatique, l’Irak envahi par Daech est détruit.

Syrie. Son chef menace en permanence la frontière Nord d’Israël. Il soutient les terroristes du Hezbola Libanais et les palestiniens de la Bande de Gaza. Il meurt à l’âge de 69 ans.

Envahit par Daech, son pays est aujourd’hui détruit. La population est dans la misère.

La liste serait longue et n’est pas encore complète.

On ne se moque pas de Dieu. Ce qu’il promet, il le fait : « Je bénirai qui te bénira, je maudirai qui te maudira »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Défiler vers le haut