Église Antibes Côte d'Azur Église Antibes Côte d'Azur

Japon, la décroissance

25 janvier 2021

Japon, la décroissance

Japon, la décroissance

Le Japon depuis le début du 21ième siècle vit une situation unique au monde.

En effet, il y a aujourd’hui 128 millions de Japonais et si le taux de croissance de la population se poursuit au même rythme que depuis les années 2000, il y aura 87 millions de japonais en 2060 !

C’est-à-dire que la population va diminuer de 40 millions en 40 ans…

Pour tenter de comprendre ce phénomène, les sociologues les plus avertis n’émettent que quelques hypothèses.

De notre côté nous allons avoir une approche un peu différente et pour cela regardons l’histoire.

Le Japon a toujours été un pays très fermé, un pays qui n’aime pas les étrangers.

Et lorsque les premiers occidentaux ont tenté d’ouvrir le Japon au commerce international, ils se sont heurtés à de grandes difficultés.

C’est une société repliée sur elle-même qui choisit de préserver ses valeurs et ses croyances en fermant ses frontières.

Il faut attendre la fin de la deuxième guerre mondiale pour que le japon comprenne qu’il ne peut plus vivre isolément du reste du monde ne serait-ce qu’à cause des moyens de communications.

Ainsi de 1946 aux années 90 c’est l’explosion économique du japon qui a le génie de s’appuyer sur les avancées technologiques de l’occident et de développer de nouvelles technologies.

Dans ces années-là, les téléviseurs, magnétoscopes, appareils photo, chaines hifi et voitures japonaises envahissent le monde.

Malheureusement pour eux, c’est aussi l’époque où l’Asie est en crise identitaire et politique avec de surcroit, plusieurs grandes catastrophes naturelles et une crise économique importante.

Cela explique qu’à partir des années 2000 le Japon se replie sur lui-même et c’est la chine qui en profite.

Malgré tout, le japon demeure la troisième puissance économique mondiale du fait des difficultés rencontrées par les pays concurrents, notamment l’Europe.

La société japonaise n’a pas su profiter de l’ouverture au reste du monde pour faire évoluer sa représentation archaïque de « l’étranger » et surtout concernant le rôle de la femme dans la société.

Il y a très certainement là une des raisons de la décroissance. Mais ce n’est pas la principale.

La raison la plus importante de la décroissance du Japon, c’est le repli sur soi par peur de l’autre.

Si Jésus dit à ses disciples de sortir de Jérusalem, pour aller jusqu’aux extrémités de la terre c’est justement afin qu’ils ne se replient pas sur eux-mêmes croyant se protéger des agressions extérieures.

En disant cela Jésus ne fait que reprendre l’ordre que le Père donne à deux reprises de se multiplier et de remplir toute la terre.

Se replier sur soi et s’enfermer derrière des murailles ne conduit qu’à la décroissance et à la disparition.

S’ouvrir à l’extérieur ne veut pas dire qu’il faille faire des compromis avec les autres.

Au contraire, la confrontation aux autres édifie la foi, affermit la connaissance et exerce les mains du disciple de Jésus au combat spirituel dans lequel Il a engagé l’Église.

Tant que l’esprit missionnaire habitera l’Église, elle croitra. Tant que les Églises ne craindront pas de s’ouvrir sur l’extérieur et de travailler avec tous les chrétiens de bonne volonté, elle grandira.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Défiler vers le haut