Église Antibes Côte d'Azur Église Antibes Côte d'Azur

Entreprendre ou attendre

15 juillet 2020

Entreprendre ou attendre

Entreprendre ou attendre

« Seigneur, que ta volonté se fasse sur la terre comme au ciel »

Plus qu’une attente passive de la volonté de Dieu, cette prière est une marque de soumission confiante dans la manière dont Dieu conduit les événements sur terre.

C’est un engagement à accepter sa volonté quelle qu’elle soit.

Cette prière ne veut pas dire qu’il faille abandonner tout projet toute entreprise, renoncer à avoir des idées, et aller de l’avant.

Dieu nous a confié la terre non pour attendre sous le pommier que les pommes tombent toutes seules.

Mais il nous l’a confiée pour planter le pommier, le tailler, le protéger des parasites et ramasser les pommes sur l’arbre parce qu’une fois à terre, les vers y font leur habitation.

Il y a d’innombrables verset dans la Bible qui nous rappellent ce principe.

« Dès le matin sème ta semence, et le soir ne laisse pas reposer ta main ».

« Tout ce que ta main trouve à faire avec ta force, fais-le ».

Et encore, « je te bénirai dans toutes tes entreprises ».

Il ne dit pas « je te bénirai dans mes entreprises » mais bien dans ce que tu entreprendras.

C’est notre responsabilité d’avoir des projets.

Mais c’est aussi notre responsabilité de placer ces entreprises et ces projets devant Dieu afin qu’il les bénisse s’ils sont justes et utiles ou qu’il les arrête s’ils sont nocifs.

Cela signifie aussi que lorsque Dieu montre sa volonté, il faut que nous ayons le discernement pour la voir et aussi la force d’obéir et ne pas s’obstiner dans des voies qui seraient mauvaises.

Balaam, le faux prophète, savait très clairement quelle était la volonté de Dieu.

Il savait qu’il ne devait pas suivre les envoyés du roi pour maudire le peuple hébreu.

Et pourtant, il était tellement impressionné par le pouvoir, l’amour de l’argent et la gloire, qu’il s’obstine et ne renonce pas à son projet. sa fin sera dramatique.

Parfois lorsque Dieu indique qu’il faut abandonner un projet que l’on a  à cœur, il faut du courage, de l’amour et de la confiance dans les voies de Dieu pour obéir ; Balaam ne l’a pas fait…

Donc Dieu dit :  je te bénirai dans toutes tes entreprises. Mais à cela il y a trois conditions.

La première c’est « Qu’en tout temps tes vêtements soient blancs » C’est-à dire vivre dans la purification des péchés, rejeter le mal, marcher dans la sanctification.

La deuxième est : « que l’huile ne manque point sur ta tête ». L’huile nous parle du Saint-Esprit.

Que rien dans ta vie ne fasse obstacle à l’action de l’Esprit.

Veille sur ta communion avec Dieu par le Saint-Esprit.

Et la troisième : « Que ce livre de la loi ne s’éloigne point de ta bouche, médite  le jour et nuit pour agir fidèlement selon tout ce qui y est écrit, c’est alors que tu auras du succès dans tes entreprises c’est alors que tu réussiras ». Comment être plus clair ?

L’enfant de Dieu entreprend et réussit dans toutes ses entreprises quand il est plein de l’Esprit, sanctifié, plein de la Parole de Dieu, et qu’il remet ses projets à la volonté de Dieu ,  et qu’il  s’y soumet.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Défiler vers le haut