Église Antibes Côte d'Azur Église Antibes Côte d'Azur

Données personnelles

19 août 2020

Données personnelles

Données personnelles

Un grand battage médiatique est organisé dans plusieurs pays concernant les données personnelles ou data. Mais d’où viennent ces données et à quoi et à qui servent-elles ?

Les données personnelles correspondent à « toute information relative à une personne physique »

Ainsi chacun d’entre nous laissons des informations nous concernant, par notre navigation sur internet, nos mails, nos tweets, nos SMS, les conversations téléphoniques. Ce sont les data.

Nous laissons des traces par le simple fait de vivre, car nous sommes observés en permanence dans les lieux publics, aux péages d’autoroutes, compteurs électriques, GPS, banque, cartes magnétiques, administration, etc.

Il y a tellement de data que leur traitement n’est possible que grâce à la puissance des ordinateurs mais aussi d’Algorithmes, de plus en plus performants.

Les algorithmes sont des programmes informatiques de traitement des données. Ils sont devenus si complexes, que nous leur sommes soumis et que nous n’en saisissons plus que partiellement le fonctionnement. En effet, ils sont devenus auto-apprenants, c’est-à-dire qu’ils sont capables de modifier tout seul leurs lignes de programme informatique. Les machines désormais décident souvent à notre place ; c’est l’intelligence artificielle.

Toutes les données sont stockées dans des « data center » véritables usines d’ordinateurs. Des logiciels puissants traitent ces informations grâce à des algorithmes de plus en plus sophistiqués.

Les moteurs de recherche que l’on utilise, vont jusqu’à déterminer, au travers de nos données, nos goûts, nos hobbies, nos fréquentations, nos engagements politiques et associatifs, nos déplacements, nos loisirs, nos envies et nos besoins. Ils analysent tout ce qui nous concerne.

On l’appelle : « big data » ; c’est la fin de la vie privée. Celui qui possède les données peut instantanément tout savoir sur qui que ce soit, jusqu’à nous connaître mieux, que ce que nous nous connaissons nous-mêmes. Ils dressent le profil des gens, carte d’identité culturelle, biologique, intellectuelle, économique, politique, syndicale et religieuse.

Ainsi au cours d’une navigation sur internet, la visite de 5 sites permet d’identifier à 100% le sexe de l’internaute et déterminer ainsi un profil « comportemental et marketing ».

Ces profils  permettent d’adapter des stratégies commerciales et même politiques.

Dans une logique marchande, les commerçants en ligne proposent des articles à la vente qui correspondent aux goûts et aux attentes du consommateur.

Ces profils sont vendus aux enchères, aux plus offrants.

Nos données personnelles sont le nouveau pétrole qui se revend à prix d’or. Les géants de l’informatique américains, ou GAFAM, et chinois ou BATX détiennent 95% des données personnelles des humains de la planète

« Ce sont nos existences privées qui deviennent marchandises ». « La vie privée est devenue une anomalie ».

Les algorithmes et l’intelligence artificielle dressent aussi des profils dans un but sécuritaire, nous faisant entrer dans le monde de l’hyper surveillance.

Les agences de renseignement ont accès aux données qui nous concernent et à nos profils. Nous sommes suivis à la trace. Et que se passerait-il si ces agences était au service de gouvernements mal intentionnés ?

Le monde qui est en train de se construire n’est pas un monde gentil. En fait, l’humanité est en liberté surveillée, volontairement accepté par tous.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Défiler vers le haut