Église Antibes Côte d'Azur Église Antibes Côte d'Azur

Collapsologue

29 juin 2020

Collapsologue

Collapsologue

Il y a un nouveau mot qui fait fureur actuellement sur la toile c’est « collapsologues » ;

En fait les collapsologues s’appuyant sur une pseudo science, sont des prophètes auto-proclamés qui annoncent la fin du monde. Ce mot est tiré du latin « collaps » qui veut dire « s’effondrer d’un seul bloc » et le grec « logos » qui est la parole. Les collapsologues, qui font de l’écologie une dictature religieuse, annoncent l’effondrement de tout, même la fin de l’univers.

Pour eux, la fin du monde est inéluctable. Ce que nous chrétiens croyons aussi. Mais là où nous ne sommes pas d’accord, c’est que nous savons que la fin du monde sera un jugement de Dieu et non une fin naturelle ni même une fin due à l’homme. Certains, qui ne reculent devant rien, vont même jusqu’à annoncer la date de 2050. Or, la Bible affirme que personne ne connait ni le jour, ni l’heure du jugement à venir.

Les prophètes de l’effondrement crèvent les écrans ; ils sont des centaines et influencent d’innombrables adeptes. Parmi eux, on trouve de tout : des gens de conditions sociale modeste qui espèrent par-là trouver le moyen de sortir de leur quotidien, comme des scientifiques en mal de reconnaissance. Tous s’appuient sur des statistiques invérifiables et des études partisanes inachevées.

Bien sûr, vous l’avez compris le vecteur principal de ces théories complotistes c’est internet.

François Flückiger, ingénieur au « CERN », qui est à l’origine d’internet déclare : « Nous avons créé un monstre hors de tout contrôle. Contrairement à ce que nous pensions, il s’est révélé être un incroyable amplificateur d’irrationnalité. Une idée folle se répand comme une trainée de poudre » et « la parole d’un prix Nobel ne vaut pas plus que celle d’un simple internaute ». De fait, les « collaps » disposent d’une audience inédite grâce au développement des réseaux sociaux et Youtube ; c’est un phénomène mondial. C’est aussi un moment inédit dans l’histoire de l’humanité : d’un côté la connaissance scientifique et des technologies qui évoluent de manière exceptionnelle, et de l’autre, une défaillance psycho cognitive sociétale qui joue sur la peur et l’égocentrisme ramenant l’humanité à une forme de préhistoire : « les collapsologues ».

Facebook est un incubateur important de ces théoriciens alarmistes. Ce réseau favorise la diffusion de leurs cris d’angoisse tout en enfermant ses adeptes dans une bulle d’information qui coupe du reste du monde. Les gens ne communiquent plus qu’avec ceux qui pensent comme eux. C’est une prison cognitive fondée sur l’émotion entrainant une violence verbale inconnue jusque-là. La sinistrose l’emporte !

Dans ce marché de l’information complètement déstructuré, les médias traditionnels sont aussi impactés. Contraints par un système fondé sur l’argent et le profit, ils doivent, s’ils veulent survivre, retrouver une audience et n’ont d’autre choix que de se soumettre à un système de communication qui ne fait que répondre à la demande même si elle est totalement irrationnelle ; c’est un processus infernal.

Seule l’Espérance chrétienne libère de ces peurs irrationnelles car nous avons la paix en Jésus-Christ.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Défiler vers le haut