Église Antibes Côte d'Azur Église Antibes Côte d'Azur

Chine et Cyber Autoritarisme

23 septembre 2020

Chine et Cyber Autoritarisme

Chine et Cyber Autoritarisme

La Chine poussant à son paroxysme la culture du secret, il est difficile de connaître  précisément son niveau de développement des technologies numériques.

Dans ce domaine, elle souhaite devenir un leader mondial de la recherche et  du développement avec un budget qui a augmenté de 900% en 10 ans.

Elle fait une percée extraordinaire dans ces technologies avec des structure comme les BATX, Baidu, Alibaba, Tencent et Xiaomi, 4 grandes entreprises équivalentes en puissance aux GAFA américaines.

La Chine dépose plus de brevets que les Etats-Unis et inquiète les responsables occidentaux par ses  progrès concernant l’intelligence artificielle qui est plébiscitée par tous les chinois.

Aucune norme éthique ne ralentit les transhumanistes chinois.

Grâce aux technologies numériques, elle pratique déjà de nombreuses modifications génétiques sur des embryons humains.

Les chinois en 2018 ont 10 points de plus de quotient intellectuel que les occidentaux et

50% des chinois se disent favorables à l’augmentation du QI des enfants en agissant sur les fœtus.

La chine est devenue La première puissance mondiale transhumaniste.

Elle est un pays au régime autoritaire et paranoïaque qui

s’appuie sur les technologies numériques pour surveiller ses citoyens.

C’est le cyber autoritarisme qui en 2018 remporte victoire sur victoire contre la démocratie libérale.

Ainsi  les chinois sont en train de tester au niveau du pays tout entier

un système de surveillance des citoyens qui pourra être facilement adopté

par un gouvernement mondial désirant  imposer  son autorité de façon absolue.

Chaque chinois, dans des villes expérimentales, reçoit un crédit de points qui sera augmenté ou diminué en fonction de son comportement.

Le prétexte mis en avant est la lutte contre la fraude et la création d’un climat de confiance.

En fait il s’agit  de la surveillance pure et simple des citoyens.

Un barème strict a été établi. Ainsi, celui qui parle mal des autorités ou qui fume dans un lieu public perd des points et celui qui est un bon citoyen gagne des points qui peuvent se traduire par une gratification sur des achats avec Alibaba par exemple.

Celui qui est mal noté est puni. Bien sûr l’appartenance religieuse est inscrite dans le barème.

Pour organiser cette surveillance numérique, toutes les banques de données, ou data, sont connectées entre elles et 170 millions de caméras ont été installées. Chiffre qui va doubler d’ici peu.

Pour exploiter ces images, ils ont mis au point des algorithmes et des logiciels de reconnaissance faciale bien plus performants que ceux que nous connaissons, permettant de tout savoir sur quelqu’un en quelques secondes. Personne ne peut passer au travers du filet.

Plus que cela, grâce à ces algorithmes et ces logiciels la police intervient avant que les délits  ne soient commis. Ainsi en 2018 plusieurs dizaines de milliers d’Ouïgours soupçonnés de séparatisme ont été arrêtés et envoyés, sans procès, dans des camps.

De plus, une vaste collecte de sang et d’ADN a été organisée pour tous les individus de 16 à 65 ans.

Il ne manque plus que de connecter l’homme à la machine par une puce ou un tatouage et la surveillance est totale …. ce qui nous donne un aperçu éventuel  du  règne de l’antéchrist à la fin des temps.

Tout est en place…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Défiler vers le haut