Église Antibes Côte d'Azur Église Antibes Côte d'Azur

Amour et crainte

18 janvier 2019

Amour et crainte

Il y a dans la Parole de Dieu des versets qui au premier abord semblent antinomiques. Par exemple : « L’Éternel confie ses secrets à ceux qui le craignent », mais « Dieu est Amour ». Ou encore « conduisez-vous avec crainte », alors que : « l’amour parfait bannit la crainte », Jésus nous appelle « amis », et s’offre à la croix par amour pour nous
Son Père, l’Éternel, Dieu miséricordieux pardonne nos péchés et nous appelle « enfants de Dieu ».
Mais l’amitié, le pardon, l’amour, la miséricorde n’excluent pas la crainte respectueuse de celui à qui nous devons tout.
Le gracié doit Respect et crainte à celui qui l’a libéré, le faible les doit au puissant qui le protège, l’enfant les doit à son Père, le créé au créateur, l’acteur à celui qui l’a mis en scène et peut l’en faire descendre.
Dieu, le Père tout puissant, est le maître absolu.
Ce n’est pas parce qu’il nous appelle « amis » qu’il a abandonné toutes ses prérogatives sur la terre. Au contraire, parce qu’il nous appelle ami, il place en nous sa confiance et n’attend certainement pas d’être trompé, déçu, trahi. Il instaure une relation filiale, mais il est toujours le Tout Puissant.
La crainte de l’Éternel n’est pas la peur paralysante comme ce mauvais serviteur qui plutôt que de faire fructifier les affaires de son maître, parti en voyage, reste figé dans la peur du retour et cache dans la terre l’argent qui lui est confié. Cette crainte-là donne accès au diable et finit par être condamnée.
La crainte de Dieu est admiration, émerveillement, reconnaissance, soumission, adhésion.
Elle pousse à l’obéissance par amour et respect comme un enfant admire son père et ne veut pas le décevoir, jusqu’à perdre son affection et sa présence.
Comme un bon père, un vrai père, Dieu nous châtie pour nous éduquer et nous apprendre l’obéissance, la persévérance, la compassion, la fidélité jusque dans l’épreuve, l’opposition et la contrariété. Mais comme un bon père aussi il nous aide et nous accompagne afin que nous ne perdions pas courage et que nous sortions vainqueur des difficultés et des tentations.
L’amour n’exclut pas la crainte au contraire ils s’alimentent l’un l’autre : au plus j’aime mon Seigneur et au plus je crains de le décevoir et de le perdre c’est pourquoi je fais tout pour lui être agréable.
Nous avons tout reçu de Dieu, la vie, le temps, des capacités, des dons, des biens, et surtout, le Royaume de Dieu par le Saint-Esprit qui vit en nous.
Mais ne nous leurrons pas, un jour, comme à un bon Père, nous devrons rendre compte de ce que nous avons fait des biens qu’il nous a confié.
C’est pourquoi, comme le dit l’épître aux hébreux : « recevant un royaume inébranlable, montrons notre reconnaissance en rendant à Dieu un culte qui lui soit agréable, avec piété et avec crainte, car notre Dieu est aussi un feu dévorant. »
C’est de lui et de lui seul, que nous recevrons les récompenses promises quand il viendra nous chercher, à condition qu’il nous trouve fidèle et veillant.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.