Église Antibes Côte d'Azur Église Antibes Côte d'Azur

Aller plus loin

18 mars 2020

Aller plus loin

La vie chrétienne est une course vers un but qu’il faut atteindre afin de remporter le prix de la vocation céleste et entrer un jour dans la joie de Jésus le sauveur du monde.

Cette course est le sens même de la vie du disciple de Jésus. C’est aussi un parcours du combattant car il y a beaucoup d’obstacles et aussi beaucoup d’incompréhensions.
Le peuple hébreu est un exemple de cette marche en avant vers le pays promis. Sous la conduite de Moïse, il quitte le pays d’Egypte et la tyrannie de pharaon. Ils sont dans l’allégresse du départ mais ils
devront encore apprendre que marcher dans les plans de Dieu demande foi et courage. Ainsi ils se retrouvent bloqués devant la mer rouge alors que les soldats de pharaon les poursuivent.
A Mara les eaux sont amères. Ils ont soif.

Dans le désert de Sin ils souffrent de la faim. A Réphidim ils ont à nouveau soif et en plus Amalek, un arrière petit cousin, les attaque. Ils se disent alors : « c’est Dieu qui nous a amenés là ! nous avons cru à ses promesses de pays promis. Alors pourquoi tant de problèmes ? Que d’incompréhensions et pourtant, il faut continuer à avancer. Cette marche en avant du peuple hébreu préfigure la marche en avant du disciple de
Jésus-Christ

Comme eux, il a été arraché à la tyrannie du monde. Il a été baptisé comme au travers de la mer rouge. Jésus lui a donné un but à atteindre, un pays promis, un Rendez-vous avec Dieu son Père.
La marche du disciple est parsemée d’embuches, d’incompréhensions, d’épreuves, et de souffrances.
A tous ces combats de la vie s’ajoutent l’usure, la fatigue, le poids de l’âge, la lassitude, les faux amis. Autant de paramètres qui rendent incompréhensibles les plans de Dieu.
Malgré cela il persévère parce qu’il sait avec certitudes que : rien n’échappe à Dieu, il sait tout, Il contrôle tout, Il fait la plaie et Il la bande. Tout lui appartient. Il n’y a pas de hasard dans la vie de
l’enfant de Dieu. Dieu fait tout pour un but et pour le bien de ses enfants.

Parce que le disciple de Jésus croit cela et Parce que Dieu n’est pas un homme pour mentir, alors, il relève la tête et poursuit son chemin même lorsque tout le pousse à s’arrêter.
Le disciple de Jésus ne s’arrête pas. Il ne s’arrête jamais !
Il doit avancer car rester sur place c’est mourir. Il doit avancer parce le précieux trésor de l’homme c’est l’action, se mettre en mouvement, agir.
Celui qui n’agit plus est en grand danger. Il faut avancer de bon cœur et volontairement et non comme des esclaves. Celui qui avance comme un esclave est dans la souffrance
Le mercenaire ne perçoit ni secours, ni joie, ni paix, seulement le minimum des bénédictions promises.

Celui qui avance volontairement comme un homme libre perçoit déjà dans sa marche le secours de la présence de Dieu qui soutient celui qui se confie en lui.
Le secret pour tenir bon durant la marche ? c’est aimer la communion fraternelle des enfants de Dieu tout autant que la prière et la méditation des Saintes écritures.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Défiler vers le haut