Église Antibes Côte d'Azur Église Antibes Côte d'Azur

Les animaux migrateurs

De:

« Tout comme les oiseaux migrateurs traversent les cieux pour aller à un endroit que je leur ai préparé d’avance pour trouver leur subsistance.

Tout comme les gros poissons des mers traversent les océans pour aller à l’endroit précis où je leur ai préparé d’avance de la nourriture.
Je t’ai préparé aussi un endroit de bénédiction.

Les oiseaux migrateurs luttent contre les vents contraires, ils dépassent les montagnes pour aller à l’endroit du repos et de l’abondance.
Les gros poissons luttent contre les courants contraires, ils traversent les mers pour aller au lieu précis de satiété.
Tu devras aussi, mon enfant, lutter contre les vents contraires, contre les mauvais courants, dépasser le sommet des montagnes et traverser les mers. Mais sache que la nourriture est prête, ta bénédiction t’attend si tu continues le combat!

Les oiseaux et les gros poissons écoutent ma voix, ils en entendent le bruit, ils suivent sa trace. Ils ne dévient ni à gauche, ni à droite.
Et toi, pourquoi dévierais tu du chemin que j’ai tracé pour toi? pourquoi chercherais tu un autre endroit ? car tu te perdras dans les grandes mers, tu seras perdu au milieu des cieux!

Mais les êtres que j’ai créés savent qu’au bout du chemin se trouve leur nourriture abondante et la bénédiction. Ils en ont l’assurance! Et toi, enfant de Dieu, tu ne connaîtrais ni ta gauche, ni ta droite?

Place ta confiance en moi, mon Esprit sera la boussole de ton cœur, tu ne te perdras pas et tu ne seras pas confus! Réjouis toi d’avance, même dans les efforts et la souffrance, pousse des cris de joie!
Car j’ai préparé pour toi un lieu de bénédiction et il ne faillira pas.
Mais ne te détourne pas du chemin tracé, entends ma voix derrière tes oreilles qui te dis: c’est le chemin, marche-y!”

Tous ces êtres dépendent de toi pour recevoir leur nourriture au bon moment. Si tu la leur donnes, ils la prennent ; si tu ouvres la main, ils ont tout ce qu’il faut. Mais si tu refuses, les voilà terrifiés ; si tu leur reprends le souffle de vie, ils expirent et redeviennent poussière. Tu leur rends le souffle et les voilà recréés, tout devient nouveau à la surface du sol. (Psaumes 104:27-30 FRC97)

 

Scroll Up