Église Antibes Côte d'Azur Église Antibes Côte d'Azur

La foi qui sauve

De:

Texte biblique :
Ephésiens 2.8,9

Aussi parfaite que soit l’œuvre de Dieu, elle ne s’applique pour nous personnellement que si on s’approprie personnellement la valeur du sacrifice de Jésus. Et ceci se fait par LA FOI. Mais attention !! La foi dont parle la Bible est loin de la simple croyance ou d’une simple approbation intellectuelle passive de ce que Dieu dit !!

1) Croire c’est recevoir

Il ne faut pas seulement croire que Dieu existe, il faut croire ce que Dieu dit. Il ne faut pas seulement croire en Dieu, il faut croire Dieu. Dieu nous offre une faveur que nous n’avons pas méritée (Ephésiens 2.8,9). Etre sauvé, c’est comme un cadeau de Dieu déposé en Christ, qu’il faut simplement aller chercher pour en bénéficier.

2) Croire c’est choisir

La foi qui sauve est celle qui se traduit par un engagement (Marc 16.16). L’exemple des pharisiens (Luc 7.30) nous montre bien que dire que l’on croit en refusant de s’engager annule le plan de Dieu pour nous. Ainsi la vraie foi est comme la décision de se marier avec Dieu : D’abord se dévoile l’amour mutuel, Dieu en prend l’initiative puis nous l’aimons en retour, et ensuite cette confiance mutuelle se traduit par une alliance !!

3) Croire c’est agir

La vraie foi est un don de Dieu, donc elle se reçoit ; la vraie foi est une réponse à l’Amour de Dieu, donc elle se choisit ; mais il ne faut pas croire que la foi qui sauve est théorique ou passive. Au contraire, la foi se démontre concrètement. C’est ce que Jean-Baptiste enseignait lorsqu’il encourageait ceux qui venaient se faire baptiser à « produire du fruit digne de la repentance » (Matthieu 3.8). Il ne suffit pas de dire que l’on a la foi, il faut que nos actes soient en conformité avec elle. Une foi qui refuse d’agir est comme « un corps sans âme » (Jacques 2.22 et 26), elle est sans vie. La foi agit en effet avec ses œuvres

Scroll Up