Église Antibes Côte d'Azur Église Antibes Côte d'Azur

La Croix stoppe l’accusation (Romains 8.31-35)

De:

Dieu nous aime,
c’est certain, il l’a prouvé, il n’a pas épargné son propre Fils mais l’a livré
pour nous !

La croix nous assure
de l’amour de Dieu, s’il nous a donné son Fils, c’est qu’il est prêt à nous donner
aussi tout le reste : qui peut le plus peut le moins.

Rien ne peut nous
séparer de l’amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ, Dieu nous aimera toujours.
Celui qui livre son Fils pour nous continuera à nous aimer et nous chérir même
si survient l’angoisse, la persécution, la faim, l’épée, la mort ou
l’accusation.

« Qui
accusera les élus de Dieu… qui les condamnera ? Christ est mort ! »

La mort de Jésus est
comme un barrage, un obstacle, un stop aux accusations !

Il a été condamné
pour que nous soyons pardonnés, graciés, justifiés…

Quand un tel prix a
été payé, comment peut-on encore nous reprocher nos fautes passées ?

Ce que j’ai été
n’importe plus puisque Dieu m’a pardonné, Jésus a effacé mon péché !

Les hommes peuvent
rappeler nos fautes, il faut l’accepter, on a péché au départ… mais devant Dieu
tout ce qui est confessé est balayé pour toujours !

Si le diable se lève
pour vous enfoncer, vous culpabiliser, vous accuser, vous déstabiliser ou vous
rabaisser, n’oubliez pas la Croix, Jésus a payé pour vous, c’est Dieu qui
justifie !

Luther était en
train de révolutionner le monde en rétablissant l’Evangile qui justifie les
pécheurs, mais un jour il est visité par le diable et accablé par ses fautes,
près à tout abandonner, c’est alors que l’Esprit de Dieu lui rappelle le sang
de Jésus et lui permet d’opposer la croix aux accusations, faisant fuir le
diable.

Régulièrement, je
reviens aussi à la croix pour dire à toute accusation de mon cœur : Dieu a
livré son Fils, Christ est mort, stop à l’accusation, il n’y a plus de
condamnation !

Scroll Up