Église Antibes Côte d'Azur Église Antibes Côte d'Azur

Delphine, Il m’a donné la joie au lieu du chagrin

De:

Un après-midi de Mai, nous décidons, mon compagnon, mon petit garçon et moi-même, de passer une journée détente à la plage. Je suis loin de me douter que toute ma vie va basculer ce jour-là. En effet, quelques minutes s’écoulent seulement avant que mon compagnon, âgé de 24 ans, s’écroule littéralement sur le sable : crise cardiaque.

Après plusieurs minutes de massage cardiaque, on m’annonce qu’il n’y a plus rien à faire, il est mort…

Les mots résonnent dans ma tête tel un marteau piqueur sans que j’en réalise vraiment le sens. Seule chez moi, je commence alors, une longue descente… dépression nerveuse, plusieurs tentatives pour mettre fin à mes jours… Et je fais ce que l’on appelle un «transfert»: je me vois mourir à mon tour et j’en arrive même à me faire ralentir le cœur. Aucun mot ne peut décrire par quoi je passe.

Puis, un après-midi, ma cousine et son mari (qui prient pour moi depuis longtemps) viennent me réconforter en me parlant de l’amour de Dieu. Désemparée et ne sachant plus quoi faire, j’accepte de les suivre à l’Église un mardi soir. Je n’arrête pas de pleurer ce soir-là, toute ma vie défile devant mes yeux et je réalise combien nous ne sommes rien sur cette terre! Je me mets peu après à lire ma bible, (retrouvée au fond d’un tiroir!) offerte par ma tante et mon oncle lorsque j’étais enfant. Je m’accroche à la perche que Dieu me tend même si parfois, je veux tout lâcher car c’est trop dur, je souffre encore beaucoup…

AddAntibesEt puis, lors d’un camp de jeunes, le Seigneur me remplit de son Esprit et à  partir de ce moment là, ma vie commence à changer: un processus de guérison se met en place. Je décide ensuite de donner ma vie à Jésus en passant par les eaux du baptême. Mon deuil se transforme alors en joie et le Seigneur m’accorde de rencontrer celui qui est devenu mon mari!

Mais plus que tout, il m’a donné la paix.

Delphine Paillat

Scroll Up