Église Antibes Côte d'Azur Église Antibes Côte d'Azur

C’est le Seigneur qui m’empêche d’être bénie!

De:

Ces mots surprenants ont été prononcés par une femme que la bible cite comme exemplaire par sa foi, Sara.

L’épouse d’Abraham a fait cette déclaration à l’âge de la retraite, face à un constat déchirant: sa vie ne s’était pas du tout déroulée comme prévue!

Sara, stérile, avait fondé tous ses espoirs sur une promesse de Dieu, celle d’avoir un enfant.
A l’heure du bilan, le résultat était implacable: l’échéance biologique était dépassée depuis longtemps!  
Âgée et fatiguée d’attendre, Sara décide de passer le relais à quelqu’un d’autre « de plus jeune et de plus capable » tout en proclamant « c’est le Seigneur qui m’empêche d’avoir un héritier»!

Tout comme Sara, vous avez placé votre existence sur une promesse de Dieu. Mais aujourd’hui, l’échéance du possible que vous vous étiez fixée est arrivée à son terme! 

Déçu et blessé, vous êtes sur le point de déposer le bilan, d’arrêter votre carrière  et de passer la main à une autre personne débordant de compétence. Vous dites secrètement: « finalement, c’est peut-être le Seigneur qui fait obstacle et qui m’empêche d’être exaucé, pourquoi persévérer désormais…?»

Sara ne le percevait peut être pas complètement, elle était pour Dieu la femme la plus précieuse et protégée de l’univers, car personnellement héritière de la promesse!
Quiconque l’effleurait était immédiatement frappé par le Seigneur et par deux fois, l’Eternel avait fait ce serment: c’est moi qui bénirai Sara!

Lorsque l’Eternel se déplace avec deux anges pour constater l’immense gravité du péché de Sodome et de Gomorrhe, il s’enquiert personnellement de Sara retirée dans sa tente et pose la question à Abraham: où est Sara, ta femme?

Vous vous êtes retiré dans votre tente, comme retraité de ses promesses, n’attendant rien d’autre que la fin?
Sur son chemin, le Seigneur s’arrête pour vous chercher. Il vous appelle par votre nom d’enfant de Dieu et vous pose la question: « où es-tu? ».


En fait, l’Eternel avait une heureuse nouvelle à annoncer à Sara que même sa réaction désabusée ne pouvait mettre à mal; elle mettra miraculeusement au monde son enfant avant le retour du Seigneur dans leur foyer dans un an!

A la mention de votre prénom, ne restez pas confiné dans votre tente de désappointement, mais sortez à la rencontre de votre Dieu et souriez de bonheur!

Car sa résolution de vous bénir sera plus forte que tout et dépassera vos limites. Votre récompense est proche, elle ne tardera plus désormais!

«Ensuite, Dieu dit à Abraham: « N’appelle plus ta femme Saraï. À partir de maintenant, son nom sera Sara. Je la bénirai et par elle, je te donnerai un fils. Oui, je la bénirai: elle deviendra la mère de plusieurs peuples, et des rois naîtront d’elle. » Genèse 17:15-16 PDV2017

«Sara dit à Abram: « Tu vois, le Seigneur m’a empêchée d’avoir un enfant. Passe donc la nuit avec mon esclave. Elle pourra peut-être me donner un enfant. » Abram suit la proposition de Sara.» Genèse 16:2 PDV2017

«Y a-t-il quoi que ce soit de trop extraordinaire pour le Seigneur? Genèse‬ ‭18:14‬ ‭BDS‬‬


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.