Église Antibes Côte d'Azur Église Antibes Côte d'Azur

Allez à la montagne chercher du bois!

De:

A l’époque de Zorobabel, le temple de Jérusalem était en ruine, et le peuple ne s’en inquiétait pas vraiment sauf l’Eternel, le Dieu d’Israël.

Notre personne est le temple du Saint Esprit, et Dieu lui-même s’inquiète de l’état de son temple et ne l’abandonne pas, car il lui appartient; Jésus en a payé le prix incommensurable!

Alors que son temple tombait en ruine, Dieu commanda à son peuple: « allez à la montagne chercher du bois pour reconstruire le temple! ».
Peut être que mon temple est tombé en ruine petit à petit. Mon premier amour, ma sanctification, mon onction se sont effrités avec le temps, à force de passivité, de combats et de coups.

A la montagne de Dieu se trouve du bois en très grande quantité et variété. De grands cèdres et divers arbres majesteux.
Le bois est là, il est prêt pour réparer le temple, pour consolider, pour fortifier, pour rendre inébranlable.
Mais il faut se lever et sortir de la maison « apitoiement sur soi » et de la vallée « résignation » pour monter, grimper sur cette montagne de prière et de communion fraternelle retrouvée, pour chercher le bois de la restauration.

Quel que soit l’état de votre temple, quel que soit sa chute, ses blessures et la durée de son péril, son nouvel état sera plus glorieux, car c’est le Seigneur qui ranime notre esprit et qui ordonne: « va à la montagne chercher du bois! »

“Réfléchissez donc bien à ce qui vous arrive. Allez à la montagne, rapportez-en du bois et bâtissez le Temple. J’y trouverai plaisir, j’y serai glorifié, déclare l’Eternel…Et l’Eternel anima d’un nouveau zèle Zorobabel, fils de Chealtiel, gouverneur de Juda, Josué, fils de Yehotsadaq, le grand-prêtre, et tout le reste du peuple, de sorte qu’ils vinrent et se mirent à l’ouvrage au Temple du Seigneur des armées célestes, leur Dieu.” (Aggée 1:4-9, 14 BDS)

“Or, cinq d’entre elles étaient sages, et cinq folles. Les folles, en prenant leurs lampes, n’avaient point pris d ‘huile avec elles. Mais les sages avaient pris de l’huile dans leurs vaisseaux, avec leurs lampes.” Matthieu 25:2-3 (parabole des dix vierges).

 

Scroll Up